Catégories
dégustation information

samedi 13 juin: dégustation expérimentale et sympathique

J’ai découvert de nouveaux domaines, de nouvelles cuvées, de nouveaux millésimes. Je ne peux décemment pas garder cela pour moi. La bonne vieille dégustation s’impose.

Sauf que. Il paraît qu’une bestiole microscopique fait des siennes à gauche et à droite. J’en suis tout déconfit. Contre la déconfiture, je ne vois comme solution que la science expérimentale, laquelle finira bien par vaincre les ténèbres.

Dégustation expérimentale (et sympathique)

Il faut obligatoirement s’inscrire. 2 personnes dégustent au même moment, pas plus. Exception: un couple formant une bulle, il compte pour une seule personne. Les dégustateurs sont attendus à une heure précise, pour une durée limitée (maximum 45 minutes). Mise à jour (12 juin à 09h30): il reste une place disponible, à 15h30.

Chaque participant commence la séance par un passage par le lavabo, l’eau et le savon. Chacun apporte son petit matériel scolaire: un verre pour goûter, un stylo-bille, une feuille de papier (par exemple, le bon de commande qui est déjà téléchargeable sur ce site) et, si possible, un crachoir individuel. Ces jours-ci, la salive des autres n’a pas très bonne réputation.

Fabriquer un crachoir individuel est plutôt simple: prendre une bouteille d’eau minérale vide et la couper en deux à mi-hauteur. Retourner la partie supérieure et enfoncer celle-ci dans la partie inférieure. C’est prêt.

Crachoir: réalisation personnelle à partir d’une bouteille de 50 cl.

Je me charge des poignées de porte et des bouteilles. On s’installe dans les fauteuils ou au bar, en respectant la distance respectueuse de la santé de tous. Si la météo s’y prête, nous pouvons nous installer en terrasse.

Les participants ne portent pas de masque, pour des raisons qui me paraissent assez évidentes.

Les vins

Il y en aura une dizaine. Le mot « dizaine » est une méthode que j’utilise fréquemment pour indiquer qu’il y aura au moins dix vins sur le bar.

Nous resterons pour l’essentiel en France, avec de brèves incursions (les excursions n’étant pas encore autorisées au moment d’écrire ces lignes) en Italie et en Allemagne.

Blancs et rouges, en passant par la Bourgogne, la Loire, le Languedoc, le Roussillon, le Rhône et même le Bordelais. Un jurassien s’y glisserait que cela ne m’étonnerait qu’à moitié. L’Allemand sera palatin et l’Italien valpolinasque.

Si, si, on peut écrire « valpolinasque » puisqu’on peut écrire « bergamasque ». Je m’étais juré de placer « masque » dans le texte de cet article. C’est fait. Ne me remerciez pas.

Chinon, Gigondas, Pommard, Côtes du Roussillon-Villages, Mâcon-Vergisson, Terrasses du Larzac, Menetou-Salon, Côtes du Jura, …plus d’information dès que je me mets à pondre…

Si vous êtes curieux, il suffit d’aller regarder ici.

Une précision importante

Comme je ne peux recevoir qu’un nombre limité de participants, je suis contraint de gérer les inscriptions de façon précise: j’ai décidé de donner priorité à ceux et celles qui ont l’habitude de participer aux dégustations d’Anthocyane. Ces clients-ci recevront l’invitation à s’inscrire avant les autres. Ce n’est pas idéal, mais je préfère le faire savoir à tous de façon transparente.

Si vous êtes en désaccord flagrant avec ma décision, je vous invite à écrire à: COVID-19, Wuhan, République populaire de Chine.

Poster un commentaire ici

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.