Montpellier, jour 4: Millésime Bio (encore)

Aujourd’hui Nathalie Mabileau à St-Nicolas-de-Bourgueil, Philippe Mur (Clos Basté à Madiran), Sylvain Pataille à Marsannay et Stéphanie Caslot (La Chevalerie à Bourgueil). Et une découverte dont on reparlera au printemps…

Après cela, le petit Philippe a constaté qu’il était au bout de son rouleau, que le Palais des Expositions de Montpellier lui sortait par les trous de nez, que sa capacité à évaluer sereinement quelques dizaines de vins supplémentaires était inexistante, que ça sentait l’écurie, qu’il était vachement déshydraté et dorsalement défoncé, qu’il lui fallait garder un soupçon d’énergie pour ses différentes haltes bourguignonnes sur le chemin du retour, que ‘qui trop embrasse, mal étreint’ (ou l’inverse) et, raisin sur le gâteau, qu’il n’était décidément pas payé aux pièces…