Chassignol

aujourd'hui Thillardon, auparavant domaine de Chassignol

aujourd’hui Thillardon, auparavant domaine de Chassignol

La Revue du Vin de France « Réussite exceptionnelle: sous un rubis profond, traîne un parfum authentique de vétiver, de musc, avec une touche de poivre vert. L’attaque commence saline, puis se voit épaulée par un muscle boisé avant de relâcher un fruit salivant de mûre. La nouvelle création d’un jeune et authentique talent. Un très beau vin. 

Prix au Domaine: € 17. »

La contre-étiquette de la bouteille: « Terroir de granit, quartz et roches lardés, vieilles vignes plantées sur un des plus beaux terroirs de Chénas. Les vignes sont travaillées au cheval de trait de la façon la plus naturelle possible. Ce vin est non-filtré et peut présenter un léger dépôt qui ne nuit en aucun cas à la qualité. »

Mon avis: c’est du gamay, certes, mais je défie quiconque de s’en rendre compte en dégustation « à l’aveugle ». Amateurs de gentils Beaujolais fruités, vous êtes prévenus, ce n’est pas vraiment ce qui se cache dans cette bouteille. Autant Paul-Henri Thillardon est sympa et ouvert, autant ce vin est sérieux, voire légèrement austère. Les pieds dans la terre et la tête dans les nuages. 2012, millésime difficile ? A nuancer en goûtant ce Chénas d’enfer !

à l'avant-plan, granit lardé de Chassignol

à l’avant-plan, granit lardé de Chassignol

Le magnifique coteau de Chassignol se situe juste derrière la maison et le chai de Paul-Henri Thillardon. Se promener ici transmet très bien la force du rocher. Cette parcelle (5,5 hectares de vignes, dont 2 hectares ont été arrachés) a été rachetée récemment: 2012 est le premier millésime élaboré par le nouveau propriétaire, avec des rendements de l’ordre 20 hectolitres/hectare.

Mazette, ce sera encore meilleur dans le futur !

Magasin en-ligne