Catégories
dégustation domaine

Matthieu Barret – le trio d'enfer: No Wine's Land, Petit Ours et Brise Cailloux

Ceci n’est pas un Cornas. Ceci n’est pas un St-Joseph. C’est un Côtes du Rhône (nord), issu d’un petit plateau situé entre Cornas et St-Joseph, sur le secteur des Arlettes. On m’a suggéré de le baptiser « Saint-Cornas »: je ne peux pas, mais c’est quand même drôle !

Je viens de consulter 3 atlas du vin sans trouver la moindre allusion à cette zone particulière. Pour les auteurs-géographes, Cornas et St-Joseph se touchent : on quitte une appellation, on entre dans l’autre. On sort de St-Joseph pour entrer à Cornas. Eh bien non. No Wine’s Land. Le cadastre est impitoyable. Une parcelle particulière. La géologie souligne la différence: pas de granit comme à Cornas, mais une roche argilo-calcaire.

Mathieu Barret, vigneron biodynamique et propriétaire du Domaine du Coulet, élabore cette pure syrah à partir de vignes plantées vers 1978. Les rendements sont incroyablement bas, à 18 hectolitres/hectare. Vendanges manuelles et levures indigènes. Sulfitage minimal, à la mise en bouteilles. Elevage en cuves pendant 13 mois (pas de bois). Alcool : 13%.

Bouteille goûtée ce 15 janvier. C’est irrésistible, avec un magnifique fruité. Un magnifique fruité, vraiment, croquant et élégant. C’est si « glouglou » que cela coule tout seul. Un verre en appelle un autre. Les tannins sont d’une très grande délicatesse, en arrière-plan. Concentré, souple et gourmand. C’est un vin de parfum, un parfum de vin. Inutile de mettre en cave, c’est si bon maintenant.

J’oserais bien une comparaison audacieuse avec l’esprit d’un Morgon du Domaine Lapierre …comme une syrah beaujolaise qui conjuguerait le meilleur des deux mondes.

Le Domaine du Coulet, en biodynamie certifiée par Biodyvin, a reçu sa deuxième étoile dans l’édition 2020 du guide vert de la Revue des Vins de France.

Venons-en à la cuvée de négoce: Petit Ours. Les raisins sont achetés à un ami vigneron en bio à Visan. Visan, c’est en quelque sorte le nord du Rhône sud. Matthieu Barret l’appelle volontiers sa syrah du milieu.

Peu de soufre, un élevage en cuve béton (pas de bois). Séduisant, juteux et frais. Millésime 2017. Alcool: 13,5%.

Enfin, le Cornas Brise Cailloux 2017: vinifié avec la volonté de le rendre accessible assez rapidement. Matthieu Barret mise sur un équilibre intéressant entre la complexité et l’intensité que l’on attend d’un terroir d’exception et une vinification qui ne cherche à extraire ni toute la couleur, ni tous les tannins.

Rendements très bas: 25 hectolitres/hectare. Elevage en cuves béton ovoïdes. Si dégustation en 2020, carafe vivement conseillée. A point pour dégustation à partir de 2022.

arrivée au Domaine des « oeufs en béton ».

Ah oui: le bouchon. Ni liège, ni verre. Une capsule à vis alors ? Nenni. Vous découvrirez un bouchon en matériau synthétique qui garantit la totale absence du TCA, la molécule chimique à l’origine de l’horrible désillusion du vin bouchonné. Cela se retire au tire-bouchon comme un bouchon classique. L’objet est assez joli. Il semblerait que ce bouchon technique permette également à chaque bouteille d’une cuvée de ressembler fidèlement à toutes ses sœurs. Vous pouvez en apprendre plus en cliquant ici.

Deux vins en dégustation le samedi 08 février 2020.

Poster un commentaire ici

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.