Salon du Vin – RVF

002Je me suis pointé ce dimanche peu avant 14 heures. Tour & Taxis. Hôtel de la Poste. Une belle salle aux plafonds hauts.

A l’invitation de Mister BRU, je participe à l’atelier ‘La Magie du Verre et du Vin‘, sponsorisé par Chef & Sommelier et par l’AOC Crozes-Hermitage.

Impressionnant de constater à quel point le verre influence la perception des caractéristiques d’un vin.

Le verre classique type INAO a tendance à souligner les faiblesses, les défauts et les absences; les verres fruity et oaky mettent effectivement en valeur l’un les arômes fruités et la fraîcheur du vin, l’autre les arômes d’élevage sous bois et l’onctuosité du même vin.

A retenir: Crozes-Hermitage blanc, Gilles Robin, Les Marelles 2013…servi dans le verre fruity. Un Crozes énergique, à dominante de roussanne (60%), au nez joliment floral et à l’élevage bois bien maîtrisé.

L’animation de l’atelier par la sommelière franco-italo-roumaine Julia Scavo est didactique sans froideur et insiste sur les accords gastronomiques à réaliser avec ces Crozes blancs. L’eau à la bouche…

En introduction, nous avons goûté 737, 738 et 733DT…à savoir les trois cuvées proposées par le Champagne Jacquesson. La cuvée 737, je la connais par cœur. Mais je ne la reconnais pas…la faute à une température de service trop élevée et à une bouteille laissée trop longtemps sans bouchon. Dommage.

Après l’atelier, très chouette rencontre avec Marcel Richaud: vin nouveau 2014, Terre de Galets 2013, Cairanne 2013 et Ebrescade 2012. Terre de Galets et Ebrescade (quelle finesse !) sont remarquables+, le vin nouveau sympathique; quant au Cairanne, donnons-lui du temps pour fondre ses puissants tannins.

Un bémol: cette 5e édition me paraît molle du genou: ni vins ni personne au stand Charles Joguet; de la publicité pour annoncer Mellot, de Montille, Vernay…mais c’est l’importateur qui présente un vin de chaque Domaine.

Pas de vignerons du Beaujolais, ni du Jura; quasi rien en Languedoc-Roussillon, en Alsace et en Loire. Par contre avalanche de Bordeaux et …de Crozes-Hermitage. L’appellation souhaite manifestement se profiler sur le marché belge.

Fin de la parenthèse grincheuse. A l’année prochaine.

005