Coup double !

IVV 168Le magazine bimestriel In Vino Veritas a retenu deux vins importés par Anthocyane parmi ses coups de cœur. Encore quelques flacons disponibles dans le magasin en-ligne.

Mise à jour: la cuvée Les Carrières est épuisée.

Doublé de Chénas pour Paul Henri

PHT, traduisez Paul Henri Thillardon, originaire du sud du Beaujolais, a toujours rêvé de posséder quelques arpents de Chénas. Ce fût chose faite, il y a une poignée d’années. Et en si peu
de temps, à peine six ans, le voilà devenu incontournable…

.
Les Carrières 2012 Chénas Paul Henri Thillardon
La robe se déploie comme un velours rubis violacé. Le nez ressemble à ces anciennes gourmandises, mélange de parfums floraux et d’épices, de cacao et de bonbon à la violette, avec une note de poivre bien distincte. Très fruits noirs à la réglisse en bouche qui se tisse de tanins fins déliés. La fraîcheur des agrumes rappelle l’écorce de citron, certes confit pour donner autant d’onctuosité à la texture ample et fruitée. Il croque comme une friandise et nous fait craquer.
Les Gamay dépassent les 40 ans et poussent dans une ancienne carrière au sol d’alluvions
aux argiles siliceuses déposées sur des schistes et exposés plein sud. Éraflés à 100%, ils macèrent
22 jours. Élevage en cuve béton.

.
Chassignol 2012 Chénas Paul Henri Thillardon
Chassignol rime avec très peu de sol et pauvreté du garde-manger pour ces 3 ha repris en
2011. Les sables granitiques génèrent toutefois rapidement de l’élégance et lancent dans cette atmosphère aérienne un chapelet de notes fruitées et poivrées. Les tanins offrent un grain très fin, ce qui renforce encore le charme de cette récente cuvée. Le potentiel y est et déjà se fait remarquer par la franchise de ses fruits.

Thillardon IVV