ça pétille à Sept-Saulx !

Réveil à 06 heures. A 07 heures, je pose mes fesses dans la Tiguan. GPS et Matin Première. Nivelles, Mons, Valenciennes, St-Quentin, Laon, Reims. 10 heures: voici le village de Sept-Saulx, à quelques kilomètres à l’est des vignobles Grand Cru de la Montagne de Reims (Verzy, Verzenay).

C’est ici que l’Association des Champagnes Biologiques organise son salon annuel. 15 vignerons partagent leurs cuvées avec quelques dizaines de professionnels bourguignons et champenois. Il n’y a qu’une seule plaque belge sur le parking.

Beaucoup de très bons vins. J’insiste: vins. Les bulles participent bien entendu au plaisir, mais ce sont les aromatiques, les structures, les finales, les persistances qui interpellent.

Bio et faible dosage semblent rimer. A quelques exceptions près, les cuvées sont dosées en extra-brut (moins de 6 grammes de liqueur), voire en « zéro dosage ». Le « zéro dosage » ne pardonne pas: seuls des raisins très bonne qualité permettent d’atteindre des équilibres intéressants.

La cuvée de réserve extra-brut de chez Piollot (assemblage de pinot noir et chardonnay, assemblage des millésimes 2008, 2009 et 2010) combine une belle aromatique avec une finale crayeuse.

Leclerc-Briant est représenté par son nouveau Directeur Général, Frédéric Zeimett. Belle gamme de vins puissants et longs. 6 hectares en biodynamie. Dosages classiques (8 à 10 grammes). L’ambition est de pouvoir rapidement descendre ces dosages vers 5 ou 6 grammes.

J’ai particulièrement apprécié Les Chèvres Pierreuses, Premier Cru de Cummières (40% pinot noir, 40% chardonnay, 20% pinot meunier).

Des vins de type chablisien chez Vouette et Sorbée: Bertrand Gautherot est un pionnier du bio dans l’Aube. Toutes les cuvées présentées sont marquées par une colonne acide sans concession. Dosage, connaît pas. Elevage en barriques pendant 10 mois. Un Rosé sans soufre pour finir. Pas de vin à vendre et c’est dommage.

La maison Demarne-Frison est représentée par Valérie Frison. Un 100% chardonnay et un 100% pinot noir. Zéro dosage. Une certaine communauté d’esprit avec Vouette et Sorbée. Nous sommes dans l’Aube, à Ville-sur-Arce. Le discours de Valérie est empreint de simplicité sympathique.

Deux cuvées très attachantes, abouties, issues de la vendange 2011. Un projet récent, en sortie progressive de la coopération.

Je suis en pays de connaissance en goûtant les vins de Francis Boulard et Fille, présentés par Delphine.

Le Blanc de Blancs vieilles vignes issu de la vendange 2010 est très beau. Les Rachais 2007 est particulièrement persistant: à attendre pour profiter de la complexité de cette cuvée.

Choc majeur en découvrant Les Rachais Rosé millésime 2005 (100% pinot noir). Un univers en soi, pas de points de repère. « Hallucinant » ai-je noté pendant la dégustation.

Le Champagne Fleury est représenté par la 4ème génération, Jean-Sébastien Fleury. Conversion à la biodynamie entamée dès 1989 (sic). Notes Blanches est un 100% pinot blanc de très haut vol. Sonate n°9 Extra-Brut est un 100% pinot noir, vinifié sans soufre, de très grande densité. Fleur de l’Europe est un pinot noir, « brut nature », avec six années de vieillissement. A nouveau, nous sommes dans l’Aube.

Pascal Doquet

Pascal Doquet

Pascal Doquet (Vertus) se représente très bien lui-même. Il est venu avec sa guitare et une série de vins extra-terrestres. Bon, il fait la couverture du Wine Spectator de ce mois, mais ce n’est pas le plus important. On goûte les vins jeunes. C’est-à-dire ceux qui ne seront pas commercialisés avant plusieurs années. La cuvée Horizon provient du Perthois, près de Vitry-le-François. Petit bout de Champagne isolé entre la Marne et l’Aube. Il paraît que c’est une « entrée de gamme ». Très drôle. C’est surtout un grand vin « chablisien ».

Diapason, Grand Cru Blanc de Blancs, du Mesnil-sur-Ogier, assembles des vins issus des vendanges 2010 et 2011. L’énergie qui s’en dégage me laisse pantois. Intensité, densité et vivacité.

A noter aussi la qualité de l’information que Pascal transmet, tant oralement que par écrit. C’est passionnant.

Voilà. Quatre heures bien remplies. Des perspectives.

Je repose les fesses dans la Tiguan. Reims, Laon, …