Comment choisir parmi 35 vins de Loire ?

Comment choisir parmi 35 vins de Loire ? La méthode la plus sûre consiste bien entendu à les goûter, en essayant de faire abstraction de l’étiquette.

Cela dit, je n’en fait goûter que 18 (sic). De plus, la plupart d’entre vous ne pourront me rendre visite ni ce vendredi, ni ce samedi.

« Je suis à la recherche d’un vin rouge, de préférence bio. Je ne souhaite pas dépenser plus de € 12 la bouteille et je n’aime pas trop les vins de gamay. Une recommandation ? »

Oui.

Parmi les 35 vins de la gamme, 4 vins correspondent parfaitement à cette demande. Deux Bourgueils du Domaine de La Chevalerie ; un Anjou et un St-Nicolas-de-Bourgueil du Domaine Frédéric Mabileau.

Le tableau Excel ci-dessous vous permet de « filtrer » la gamme via plusieurs caractéristiques : la couleur, le cépage, la période idéale de consommation, le prix, l’appellation, le degré d’alcool, etc…

Loire pour choix (Cliquez sur le lien et sauvez ensuite le fichier sur votre ordinateur)

Ça n’est certes pas LA solution, mais c’est une piste. Une façon de se faciliter le choix.

Voici quelques précisions relatives à certaines parmi ces caractéristiques :

Notes  attribuées par les guides (en l’occurrence, le guide Bettane & Desseauve et le guide ‘vert’ édité par la Revue du Vin de France).

De mon point de vue, ces notes n’ont aucune valeur absolue. Elles peuvent constituer une indication intéressante, mais il me semble erroné de considérer qu’un vin noté 16/20 est forcément meilleur qu’un vin noté 14,5/20.

Preuve en est que ces deux guides ne sont pas toujours d’accord. Parfois, l’un met un vigneron sur un piédestal et lui attribue d’excellentes notes…alors que l’autre ignore ce même vigneron !

Bio ou pas bio ?

A moins de faire du bio une religion, il me semble clair qu’un vin bio n’est pas forcément supérieur à un vin non-bio. D’autant plus que ce n’est pas noir/blanc, chaque vigneron mettant en œuvre des méthodes qui lui sont peu ou prou personnelles. Certains vignerons se refusent à communiquer sur le thème du bio et/ou ne souhaitent pas se faire certifier.

Une chose est sûre : tous les vignerons de la gamme d’Anthocyane travaillent de façon propre, respectueuse de l’environnement et de la santé des consommateurs.

Période idéale de consommation

C’est à la fois une question classique (« garder ce vin en cave ou le consommer rapidement ? ») et une question impossible. Un bon vin est bon à chaque étape de sa vie. Mais il se peut qu’il soit particulièrement bon durant une certaine période : c’est son apogée.

Par ailleurs, certains d’entre nous apprécient les arômes de fruits frais et l’énergie un peu sauvage de la jeunesse. D’autres préfèrent les arômes d’évolution et les vins fondus, apaisés.

Degré d’alcool

En soi, le degré d’alcool ne signifie pas grand-chose pour le dégustateur. Un vin peut être excellent avec 11% d’alcool (voire moins) ou avec 14% d’alcool (voire plus).

Tout dépend de l’équilibre du vin et en particulier des éléments qui contrebalancent l’alcool : fraîcheur, acidité, amertume, salinité. Par contre, du strict point de vue de notre santé, quelques grammes d’alcool en moins ne font certainement pas de tort.

Appellation

Au risque de décevoir, une appellation sert avant tout à valoriser un vin et donc à protéger le vigneron. Une appellation n’est pas une garantie de qualité pour le consommateur, c’est au mieux une garantie de conformité.

Certains vignerons choisissent de déclasser un ou plusieurs vins vers le simple « Vin de France », parce qu’ils préfèrent mettre en avant leur vision personnelle que se soumettre aux contraintes plus ou moins pertinentes d’une appellation. Il est notoire que les gestionnaires d’appellations n’aiment pas trop les vignerons iconoclastes, ceux qui ont tendance à s’éloigner du classicisme politiquement correct.

Prix

Il me semble difficile de trouver un vin de qualité au-dessous de € 5 (prix consommateur en Belgique, toutes taxes comprises). Tenant compte de la TVA, des accises, du transport, de la marge du distributeur, il reste plus ou moins € 2 pour le vigneron. Avec ces deux euros, celui-ci doit payer la bouteille, le bouchon, l’étiquette…il ne reste quasi rien pour le vin lui-même.

Au-delà de ce seuil, prix et qualité croissent de conserve: il est très probable qu’une bouteille vendue € 15 par un commerçant honnête soit plus intéressante qu’une bouteille vendue par ce même commerçant à € 8.

A contrario, au-delà des € 30, prix et qualité perdent toute espèce de corrélation. On entre de plein pied dans l’irrationnel.

Millésime

Chaque millésime diffère du précédent, parce que les circonstances météorologiques ne sont jamais identiques. Dans une région donnée, telle année donnera généralement des vins plus mûrs, plus riches et plus chargés en alcool. Telle autre année donnera des vins plus fins, plus élégants et plus chargés en éléments acides.

Généraliser à l’ensemble du vignoble est impossible. Affirmer que tel millésime est meilleur que tel autre est une simplification abusive. Le millésime réputé « petit » peut agréablement surprendre.

Accord mets et vins

Avec quel plat servir ce vin ? En Belgique, le vin se boit à table, donc question essentielle. Un accord majeur est une source de grand plaisir pour l’amateur : le vin améliore le plat et le plat améliore le vin. Le tout forme un ensemble harmonieux du type 1+1=3. Mais ces instants sont rares et imprévisibles.

Un bon accord est un dialogue. Tel élément du plat et tel élément du vin se répondent positivement. C’est déjà pas mal. Encore faut-il accepter que l’accord se fasse souvent via une épice, une sauce, une sucrosité ou une texture. Et que la pièce de bœuf ou le filet de sole ne jouent en fin de compte qu’un rôle accessoire dans l’accord.

Donc, je me suis bien gardé de faire des recommandations de plats. Désolé.

« Je voudrais trouver un vin blanc, sec, d’un faible degré d’alcool et qui puisse être dégusté endéans les quelques mois. Une recommandation ? »

Oui.

Parmi les 35 vins de la gamme, 4 vins correspondent parfaitement à cette demande. Deux Touraine des Bois Vaudons, une roussanne de Gilles Bonnefoy et un Muscadet du Domaine Pierre Luneau-Papin.

Bonne sélection !

PS: je propose également un carton-découverte en 6 bouteilles différentes et un carton-éblouissement en 6 bouteilles itou. Cela se commande ici.