Goûté et approuvé: Bistro Margaux

Bistro MargauxA quelques kilomètres à l’ouest de Bruxelles, sur la place du village de Sint-Martens-Bodegem, se niche le Bistro Margaux. De l’extérieur, rien de bien spectaculaire, si ce n’est la proximité légèrement envahissante d’un autre restaurant de type « steaks, lasagnes et moules ».

En ce beau samedi soir, la salle est vide. Et pour cause, tout le monde est installé sur la très agréable terrasse. Accueil agréablement efficace.

Nous choisissons le menu en cinq services (€ 65). Carte des vins ‘in progress’, avec une bonne série de vins espagnols (La Buena Vida) et italiens (Best Caviar).

Sommelier comme on souhaiterait en rencontrer tous les jours: écoute attentive, suggestions pertinentes, flair, sourire naturel, discours précis et personnalisé.

Je m’oriente vers le Rueda « Jose Pariente » 100% verdejo, un vin blanc sec du nord de l’Espagne, aromatique et joyeux. On pourrait penser à un sauvignon. Un peu ‘technologique’, mais parfaitement adapté aux circonstances (€ 32). Coefficient OK (2,75).

Pour le rouge, je me laisse guider par le sommelier qui me suggère un vin ‘hors carte’, à savoir le Monferrato Sostegno des Marchesi Alfieri . Gagné, nous sommes en Italie, plus précisément dans le Piémont, entre Alba et Asti. 

Sostegno est un assemblage de barbera (70%) et de pinot noir (30%). Malgré un degré alcoolique élevé (14,5%), le vin est équilibré, aromatique (le pinot noir domine la barbera) et frais (€ 45). Vin de grand plaisir. Coefficient un peu élevé (3,75).

Les vins sont servis à parfaite température, dans des verres de qualité.

Je garde un excellent souvenir du loup de mer: magnifique produit, assaisonnement précis et cuisson parfaite: bravo ! Le filet de porc Duroc ‘solomillo’ est du même niveau. Duroc, c’est la race de la bête; solomillo le morceau.

Toutes les présentations sont très esthétiques, y compris les quatre (sic) amuse-bouches. Beaucoup de fraîcheur et de lumière dans les assiettes !

Seul bémol: un certain manque de sobriété, par accumulation d’éléments. Cela témoigne incontestablement d’une maîtrise technique de haut niveau, mais on risque de perdre le fil du plat. Il me semble qu’en simplifiant légèrement, le message du Chef serait encore mieux mis en valeur.

Service professionnel, précis, sympathique et détendu, malgré la ‘full house’.

Quatre menus, deux bouteilles de vin, apéritifs, eaux, cafés: une addition de € 392.

Bistro Margaux, Dorpsplein 3, 1700 Sint-Martens-Bodegem. Michelin: 1 étoile. Gault & Millau: 16/20 et « grand de demain 2012 ».