Une visite au Château Jonc-Blanc

Franck Pascal, vigneron-paysan

Franck Pascal, vigneron-paysan

« Notre souhait le plus cher: exprimer le lieu. Le reste n’est qu’accessoire« .

Nous sommes à Vélines, village situé entre Bergerac et Saint-Emilion. La maison de Franck Pascal et d’Isabelle Carles donne directement dans les vignes. On se trouve au sommet de la colline. Très peu de sol par dessus la roche-mère, essentiellement composée de calcaire blanc « à astéries ».

La propriété s’étend sur 19 hectares plantés en haute densité. Merlot, malbec et cabernet sauvignon en rouge; sauvignon et sémillon en blanc. Agriculture biologique et biodynamique (certification Demeter à partir de 2012).

Acacia 2010 est un blanc étonnant, à des années-lumière d’un sauvignon variétal et boisé. Premier nez légèrement oxydatif qui fait rapidement place à un beau floral, avec du gingembre; progressivement du fruit légèrement exotique (ananas). Complexe.

Quelques similitudes avec un savagnin. Débat entre nous pour savoir si c’est plutôt du savagnin ouillé ou plutôt non-ouillé.

Le vin est long, sec, puissant, savoureux et relativement peu acide. Il est issu à 70% de sauvignon gris, complété par 30% de sémillon. Vendange de grains sur-mûris (passerillage).

Vin de gastronomie, destiné à la cuisine asiatique, à une volaille ou à une viande blanche. 2 heures de carafe pour en tirer la quintessence.

Franck souligne que chaque millésime d’Acacia a sa propre personnalité: 2009 a gardé du sucre résiduel; 2011 sera aussi sec mais moins puissant que 2010.

un blanc très étonnant

un blanc très étonnant

D’ailleurs, ce vin n’est plus présenté à l’agrément de l’appellation Bergerac. C’est un simple « Vin de France ».

L’agrément récompense plutôt les vins moyens, proches d’un archétype. Le vin qui s’aventure sur les chemins de traverse peut être perçu comme dangereux, parce que différent. Faire la part des choses entre un vin indigne (qui mérite l’exclusion) et un vin original n’est pas forcément à la portée de chaque juge-dégustateur.

Alors, dans le doute, on recale, on met le vigneron sous surveillance. L’élite n’est pas la bienvenue parce qu’elle remet en cause trop de pratiques habituelles…

La professionnalisation des dégustations d’agrément conduit paradoxalement le juge-dégustateur à privilégier les certitudes médiocres au détriment des vins qu’il ne comprend pas. Imaginons que ce juge agrée un vin-piège (c’est-à-dire manifestement « bidouillé »), il risque d’être éjecté du panel, avec un impact négatif sur son image personnelle. « Tuez-les tous, Dieu y reconnaîtra les siens ».

On entame les rouges avec Les Sens du Fruit 2010. Long élevage en cuves ; 50% cabernet sauvignon, 40% merlot, 10% malbec.

les billes, pour rafraîchir les rouges

les billes, pour rafraîchir les rouges

On le remet à bonne température de dégustation avec des billes qui sortent du surgélateur. Grand fruit, grand naturel, rondeur.

ClassIK 2010 (Isabelle et FrancK) est un assemblage gourmand, doté d’une grande buvabilité. Moitié-moitié cabernet sauvignon et merlot.

Cœur de Foudre 2010: 100% merlot et deux ans d’élevage en foudres centenaires, rachetés en Bourgogne (Maranges et Santenay). Beaucoup d’élégance et de tension. Comme une touche de fraîcheur à l’italienne. Le merlot comme j’aimerais le goûter plus souvent…

Pour l’anecdote, la cuvée s’appelait initialement Coup de Foudre, mais cette expression étant une marque déposée, en l’occurrence déposée par un vigneron de la Vallée du Rhône, il a fallu modifier. A dire vrai, je préfère Le nom actuel.

Franck Pascal est un interlocuteur passionnant, direct et fin connaisseur de son terroir. Après avoir exercé des fonctions officielles au sein du syndicat de l’appellation Bergerac, il a démissionné en 2006, voyant se mettre en place une politique peu favorable à la qualité. Aujourd’hui, ses blancs sont commercialisés en Vin de France, son rosé va suivre la même voie très bientôt.

Nous avons encore évoqué le sort de l’appellation Montravel, créée en 2001 pour valoriser les meilleurs Bergerac rouges. Le cahier des charges impose des rendements inférieurs à 50 hectolitres par hectare (contre 60 sous l’appellation Bergerac). On constate que le marché n’a pas suivi, condamnant cette jeune appellation à vivoter. Franck Pascal ne commercialise plus de vins en appellation Montravel.

Les vins sont en dégustation le 24 août. Ils peuvent être commandés via ce tarif & bon de commande.