Dégustation: Thierry, Michel, Joëlle, Annick, Philippe, Hassan, Jacques, Arnaud, Anne, Yves et les autres, ….

AnthocyaneLa plaquette a été apposée sur la façade à 09h30 et mon premier visiteur s’est annoncé à 10h précises.

Le temps de me rendre compte que je n’avais pas prévu de contenant pour garder les vins blancs au frais. Bon, c’est la casserole à pâtes (modèle IKEA) qui a fait fonction: de l’eau froide et quelques glaçons, le tour est joué !

J’ai eu le grand plaisir d’accueillir, entre autres, de charmants voisins avec qui je n’avais pour ainsi dire pas de contacts jusqu’à ce samedi, deux ‘trolls’ (les parents se reconnaîtront), quelques amis proches, de nouvelles têtes, une ex-élève de l’Athénée Emile Bockstael que je n’avais pas revue depuis …gloups…30 ans, des camarades de guindaille et bien d’autres. A noter aussi une histoire, un peu trouble, autour de cognac bu le midi avant de retourner en classe. Je n’épilogue pas.

Et puis, il y eut l’épreuve du seau à champagne, plus prosaïquement surnommé ‘crachoir’: eh oui, pour nous, fiers disciples ô combien motivés de Bacchus, l’usage du crachoir s’impose, par respect pour nos papilles et notre foie. Mais je confesse avoir oublié que la technique de l’oeno-expulsion n’était pas universelle et que pour l’immense majorité des citoyens normaux, ce jet buccal plus ou moins coloré a un je ne sais quoi de barbare.

J’ai dû faire le deuil de la bouteille de Cent Visages, pour cause de bouchonite aiguë, ce qui a ramené le nombre de flacons en dégustation à 11. Dont, juste pour le plaisir, un Cour-Cheverny …de 1993: plus très fringuant certes, mais encore plein de ressources.

Le bar ('in progress') juste avant que je n'amène les bouteilles.

Le bar (‘in progress’) juste avant que je n’amène les bouteilles.

Je proposais également un ‘romorantin’ demi-sec, convaincu que ce type de vin, pourtant délicieux, ne rencontrerait qu’un modeste succès d’estime: patatras, c’est le vin qui a été le plus apprécié et le plus commandé par les participants ! En conséquence, il est à présent disponible sur le bon de commande en ligne, sous le nom: Domaine des Huards Cour-Cheverny JM Tendresse 2008.

Si vous souhaitez passer une commande, pensez à le faire au plus tard ce mardi soir 18 décembre: je transmets la commande globale aux vignerons mercredi matin.