Truite fumée et Muscadet

24 septembre 2013: les grappes sont prêtes !

24 septembre 2013: les grappes sont prêtes au Domaine P. Luneau-Papin !

Parfois, on passe un long moment à concocter un accord entre tel plat et tel vin. A évaluer si la subtilité du vin se marierait harmonieusement aux épices du plat. On hésite et on cherche. On ne trouve pas toujours: le dialogue peut se résumer à une conversation entre deux personnes qui ne se connaissent pas: polie, sympathique, mais un peu distante, voire convenue. Le vin est bon, le plat est bon, mais la magie reste absente.

Parfois, on rentre tard à la maison. Fatigués, sans trop d’inspiration. On a faim, mais on ne se voit pas mitonner. Catherine sort quelques dos de truite fumée du réfrigérateur. Un citron, du persil plat. De la ricotta. Les pâtes cuisent déjà. Il est temps d’aller quérir la bouteille idoine.

La première qui me tombe sous les yeux est un Muscadet. Je ne réfléchis pas trop, ce sera celle-là !

Eh bien, la magie est au rendez-vous. Le vin rend le plat meilleur. Le plat rend le vin meilleur. Ils se parlent comme deux amis de longue date. La fraîcheur du Muscadet tranche sur le gras du poisson , les notes fumées de la truite rebondissent sur les notes salines du vin, le citron joue admirablement le rôle de la passerelle.

Bon, ce n’était pas n’importe quel Muscadet: Excelsior « schistes de Goulaine » 2007 de Pierre Luneau-Papin. Décidément un grand vin ! Et un excellent moment à table !