Catégories
information

Vendange tardive

Voici la modeste récolte de ce début novembre. Exposition sud-ouest…dans notre jardin. Remarquez les grains desséchés par notre été indien.

Vendange tardive à Berchem-Ste-Agathe
Catégories
vins

Dégustation: le Domaine Michel Lafarge (Volnay)

Groupe du mardi, chez Vincent L. (09 octobre 2012)

Nous sommes six autour de la table. Les vins sont goûtés par paires ou par trios. Le domaine est connu, mais les bouteilles sont masquées. Le domaine est en biodynamie, non-revendiquée.

2002 Domaine Michel Lafarge Volnay Vendanges Sélectionnées

2009 Domaine Michel Lafarge Volnay Vendanges Sélectionnées

2009 Domaine Michel Lafarge Beaune 1er Cru Grèves

2002 Domaine Michel Lafarge Beaune 1er Cru Grèves

2005 Domaine Michel Lafarge Beaune 1er Cru Les Aigrots

2002 Domaine Michel Lafarge Volnay 1er Cru Clos du Château des Ducs

2002 Domaine Michel Lafarge Pommard 1er Cru Les Pèzerolles

2005 Domaine Michel Lafarge Volnay 1er Cru Les Mitans

2009 Domaine Michel Lafarge Volnay 1er Cru Les Mitans

2006 Domaine Michel Lafarge Volnay 1er Cru Clos des Chênes

1998 Domaine Michel Lafarge Volnay 1er Cru Clos des Chênes

1996 Domaine Michel Lafarge Volnay 1er Cru Clos du Château des Ducs

Ce ne sont pas des vins d’un abord facile. Ni exubérance aromatique, ni extraction marquée, ni boisé flatteur, ni concessions à une quelconque mode.
Le dégustateur est invité à faire un effort et à se plonger progressivement dans un style caractérisé avant tout par la précision et le toucher des bouches. Les vins sont plus cérébraux que sensuels, comme indifférents au monde moderne.
Moyenne générale des notes: 15,7/20.

Nous avons enchaîné avec vol-au-vent, fromages et tiramisu. Un flacon de Padié, un riesling Wiebelsberg 2008 de Kreydenweiss et un Jaune du bien-nommé Clavelin ont accompagné avec brio cet excellent repas.

Catégories
information

Pour se rendre au Rocher des Violettes…

…rester attentif !

Catégories
information

Megavino: millésime moyen

Je suis passé le lundi matin par le Palais 3: accueil industriel, nerveux, approximatif et pas vraiment sympathique. Des hôtesses typiques se dandinent dans les allées, l’ambiance oscille entre le salon de l’alimentation et le voyage scolaire.

Où sont passés les Langbeen, Licata, Wijnhuis Jeuris ? Pourquoi le stand de La Buena Vida ressemble-t-il à un confetto* ? Par contre, du Carrefour, du Delhaize, du Pernod-Ricard et du Cinoco. Encore de l’industriel. Même les ‘fontaines’ ont disparu: pas moyen de rincer un verre, ni de boire un peu d’eau.

Bref, je ne me suis pas amusé. Bye-bye.

* deux confetti, un …