Catégories
blanc domaine

Le chenin des violettes

Xavier Weisskopf, le vigneron

J’ai découvert les vins du Rocher des Violettes il y a bien longtemps, grâce à un caviste hennuyer fort bien achalandé. J’y ai par exemple acheté quelques flacons du Montlouis La Négrette en millésime 2006, en un temps où le Domaine n’avait pas encore acquis la réputation qu’il a incontestablement aujourd’hui.

Depuis beaucoup d’eau a coulé sous les ponts de la Loire et du Cher. D’ailleurs si Montlouis s’appelle officiellement Montlouis-sur-Loire, le vignoble lui regarde plutôt l’affluent, le Cher: question de bénéficier d’une exposition sud que la Loire réserve à Vouvray.

Première bouteille du millésime 2019 à tomber entre mes mains, une cuvée de jeunes vignes de chenin, plantées sur Montlouis, mais néanmoins déclassées en Vin de France pour cause de jeunesse rédhibitoire. Cette cuvée Chenin se signale par un nez précis, une belle fraîcheur et une très correcte longueur: idéale pour comprendre et apprécier le cépage, sans que celui-ci ne soit marqué par le moindre élevage sophistiqué. C’est vif -le contraire serait étonnant- mais d’une vivacité aimable, abordable dès à présent.

Bien entendu, pour plus de complexité et de potentiel de garde, il faudra patienter jusqu’à l’arrivée de Touche-Mitaine et de La Négrette…

Le Rocher des Violettes, Vin de France, Chenin 2019: disponible dans le magasin.

Poster un commentaire ici

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.