19 décembre, 20 heures: le Synode se réunit, il goûte, il juge…

en plein travail...

en plein travail…

…enfin, plus prosaïquement, le premier panel de dégustation a eu lieu.

Merci à Yves, Francis, Michel, Pierre, Anne, Claude et Catherine pour s’être livrés à l’exercice ô combien périlleux de la dégustation à l’aveugle.

Alors qu’ils sont pourtant (globalement) innocents, mes 7 invités ont été soumis, brutalement et sans quartier, à l’oeno-question: fer rouge chauffé à blanc…ou plutôt 8 vins rouges, suivis par 5 blancs.

Les malheureux ne savaient strictement rien, si ce n’est que les vins sont commercialisables en Belgique dans la fourchette de € 6 jusqu’à € 20.

A eux d’estimer le prix de vente et de formuler une appréciation (de 1: imbuvable jusqu’à 7: extraordinaire) pour chaque vin.

Je suis au regret de vous informer que, jusqu’à preuve du contraire, les délibérations de ce Synode sont couvertes par le secret bachique. Sachez néanmoins que la botte a fourni la majorité des flacons: les photos ci-dessous vous résument les festivités !